Immobilier

Placer son épargne en assurance vie ou investissement immobilier ?

Par Bordeline Figeac, le janvier 21, 2021 — 4 minutes de lecture

Voilà maintenant plusieurs années depuis que l’assurance vie demeure l’un des placements favoris pour tous les Français. Cependant, ils sont de plus en plus nombreux à opter pour l’immobilier locatif, qui semble être tout aussi alléchant et avantageux. Découvrez, à travers cet article, une petite comparaison entre ces deux placements pour votre épargne. Cela vous aidera éventuellement à prendre une décision plus rapide et fixer votre choix pour l’un ou pour l’autre de façon rapide !

Différences fondamentales entre l’immobilier locatif et l’assurance vie

immobilier locatif
immobilier locatif

 

Il faut savoir que la première différence entre ces deux placements réside dans la liquidité. Un investissement sur un immobilier locatif est logiquement très peu liquide, puisque l’épargne sera immobilisée, et, ce, pendant de longues années. Il vous faudra passer par une plutôt longue démarche afin de récupérer votre argent, avec l’obligation de revendre votre bien immobilier.

Mais ce n’est pas tout puisque les délais peuvent s’avérer longs pour le marché de l’immobilier. La revente anticipée (soit les neuf ans minimum anticipés) vous feront perdre de nombreux avantages fiscaux ouverts via un (ou plusieurs) dispositif(s) de défiscalisation. Nous citons, parmi eux :

Vous serez même, lors de certains cas de figure, obligé de rembourser une partie des avantages précédemment reçus.

Du côté de l’assurance vie, nous sommes sur davantage de souplesse. En effet, le retrait d’argent peut se faire en cas de nécessité, surtout que l’impact ne sera que sur la fiscalité de vos plus-values précédant l’instant du retrait. Ce dernier demeure immédiat et ne prend pas beaucoup de temps, contrairement à la vente immobilière. Il y a aussi une autre différence fondamentale qui porte justement sur la fiscalité. L’assurance vie, par exemple, vous permet une exonération de vos gains par rapport aux impôts sur les revenus.

Vous devriez lire :  Investissement immobilier en Île-de-France : les meilleures villes

 

impôts sur les revenus
calcul impôts sur les revenus

 

Par la suite, et une fois les huit premiers ans passés, les gains seront soumis à un impôt sur le revenu, selon un barème progressif. Pendant ce temps, l’investissement immobilier sera soumis à une imposition sur vos revenus fonciers. Les dispositifs sont certainement nombreux, et vous permettront sur le long terme d’améliorer la rentabilité de tel ou tel investissement. Pour cela, il faudra procéder à un amortissement d’une partie de l’achat de votre bien, en optant pour une série de réductions des impôts. Enfin, la dernière différence concerne la capacité de l’épargne. Si un investissement est possible avec un apport plutôt minime, le placement est facilement possible avec un budget encore plus restreint lorsqu’il est question d’une assurance-vie.

Bien définir ses objectifs pour l’épargne

Si vous hésitez toujours, nous vous recommandons de fixer vos objectifs par rapport à vote situation financière. Essayez de vous poser les bonnes questions pour savoir si la situation est stable ou pas. Quel est votre taux d’endettement, ce que vous attendez du placement, votre capacité d’épargne mensuelle, et bien d’autres encore.

capacité d'épargne
Famille capacité d’épargne mensuelle

Souvenez-vous, en tout cas, qu’un investissement immobilier locatif vous permettra normalement de vous constituer un capital de façon rapide (notamment en ayant recours au crédit). Il nécessitera, de votre part, de disposer d’une capacité d’endettement suffisamment élevée. Il faudra également noter que le contrat de l’assurance vie est en général très peu contraignant avec une épargne qui n’est pas figée. Les montants qui vous seront prélevés ne sont pas bien hauts, avec une fiscalité (comme mentionné plus haut) qui est intéressante.

Vous devriez lire :  Comment défiscaliser avec la loi Pinel ?

Investir dans l’immobilier ou dans l’assurance vie : le verdict

Pour conclure, l’assurance vie comme le placement immobilier sont reconnus comme étant deux solutions intéressantes qui présentent toutes les deux peu de risques et qui vous permettent une certaine sérénité et prospérité, une fois l’âge de la retraite.

Il est bien difficile de choisir l’un d’entre eux au détriment de l’autre, surtout si vous souhaitez diversifier votre épargne. Par ailleurs, et en fonction de votre âge, il vous sera possible d’investir dans l’un comme dans l’autre. Néanmoins, nous vous conseillons une fois l’âge de 60 ans atteint, de prioriser l’assurance vie pour pouvoir bénéficier des nombreux avantages disponibles.

Bordeline Figeac

Native de la région du Sud-Ouest à Bordeaux, issue des grandes écoles françaises, ma passion est aujourd'hui de pouvoir rédiger des contenus d'informations sur mon blog à propos d'oenologie, de tourisme et des conseils pour mieux consommer.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.